Gregor Podgorski : C'est la vie

Eugénie et Alain-le texte

La vie tous les deux est montée très haut. Beaucoup de joie,Eugénie et Alain beaucoup de foi, en l’amour et en l’autre. La vie tous les deux nous a fait rire, pleurer, espérer et crier.

Mais la vie tous les deux, elle n’existe plus, les espoirs se sont tus. Les oiseaux envolés ont vu d’autres cieux…
Seront-ils plus cléments, seront-ils moins charmants, que les belles couleurs qui les faisaient danser, hier encore, à l’unisson ?
La vie tous les deux était fraîche et légère, et cruelle et amère.

Mais ne me laissera, que des battements de cœur résonnant dans le ciel. Fort !

retour à l'image

©Gregor Podgorski ::: @contact