Gregor Podgorski : La rage de vivre

Le texte de Sylvie

« Se montrer pour ne pas s’effacer ».
En 2001 un petit cancer du sein, me demande de résister.Sylvie
Mes trois enfants et mon mari, m’ont donné la force et la rage de vivre.
Grâce à ce cancer j’ai une boulimie de vivre dans le monde artistique.
(Le cabaret, face painting, la peinture, le modelage et la sculpture, théâtre de clown).
Prenez soin de vous !

Sylvie
45 ans, artiste autodidacte, dans un petit village dans l’Orne.

retour à l'image

©Gregor Podgorski ::: @contact