Gregor Podgorski : La rage de vivre

Le texte de Rosa

L’annonce de la maladie a agi comme un détonateur. RosaIl était urgent d’écrire. J’avais besoin de retrouver la petite fille qui était en moi. Comme si l’innocence allait triompher du monstre, comme dans les contes pour enfant. Sa joie de vivre, son espièglerie, sa confiance dans la vie m’ont accompagnée pendant cette épreuve.
La santé retrouvée, je suis passée à l’action. Plus question d’introspection, il me fallait replonger dans la vie. Une vie de femme libérée de la folie du boulot et du stress. Table ouverte pour la famille et les amis, meubles qui déménagent dans l’appartement, voyages… Il faut que ça bouge. Et que ça ne s’arrête pas !

Rosa

retour à l'image

©Gregor Podgorski ::: @contact